Chapitre 3

– Mais dépêche !
– Roh ça va, j’arrive !
– Mais faut en profiter avant qu’il y ait trop de monde !
– Tu te calmes tout de suite ou je viens pas.
– M’en fiche, j’y vais sans toi.
Daelysia secoua la tête dans l’entrebâillement de la porte, finissant d’attacher ses chaussures pour rejoindre Kalee déjà sur le trottoir. En ce premier jour du week-end, les filles étaient de sortie pour découvrir un nouvel espace de détente mis en place dans la banlieue de la ville, un genre de piscine-thalasso qui les emballait particulièrement. Fort heureusement pour elles, bon nombre d’habitants avaient l’usage de partir en week-end. L’ouverture du centre était passé relativement inaperçu dans le journal à côté de la rentrée scolaire qui accaparait les esprits, et surtout ceux des parents qui ne souhaitaient pas voir leur enfants se détourner de leurs devoirs si tôt dans l’année.
Daelysia finit par claquer la porte et emboîta le pas de son amie, tout sourire.
– On est parties !

 

5rx15fnvo8me.jpg

 

Elles prirent le bus pour contourner la colline principale de la ville avant d’arriver dans la partie de la banlieue où était érigé le centre en question. Tout semblait très naturel, fait de bois et de pierre, et respirait la sérénité. Perdues dans la contemplation de la grande entrée de l’édifice, elles mirent quelques secondes avant de passer celle-ci pour rejoindre la cour intérieure au milieu de laquelle trônait fièrement la piscine.
– Tu as vu ce calme !
Kalee agita vivement la tête.
– Et regarde la brochure ! Y’a un jacuzzi, un sauna, un endroit pour manger, des jeux… c’est le paradis ma vieille !
Mais ce qui retint particulièrement leur attention fut l’air de glissade qui s’étendait près de la piscine. Un long tapis coloré bordé de jets d’eau n’attendait qu’une chose : que l’on s’y pète la figure.
– Cap ou pas cap ?

 

blsgrbe8shht.jpg

 

Kalee dévora la piste des yeux, mais elle avait envie de détente. Elle haussa les épaules.
– Ouais, mais pas tout de suite.
D’un geste du menton, elle désigna l’espace réservé aux vestiaires et douches, pour qu’elles puissent se changer. Les cheveux attachés, Daelysia alla s’asseoir la première sur le bord de la piscine et fit balancer ses jambes dans l’eau, tranquillement. Lorsque son amie arriva à son tour, la brunette fronça les sourcils.
– Qu’est-ce que c’est que ça ?
L’intéressée leva les yeux vers le ciel, levant une main vers son chapeau dans un même temps.
– Ça ?
– Evidemment.
– Il m’a fait de l’œil dans la boutique. Il me va bien, non ?
Gracieusement et de façon totalement exagérée, elle posa son postérieur aux côtés de son amie, avant de la regarder de façon à lui faire comprendre qu’elle pouvait très bien la frapper si elle osait la contredire.

 

jj74mn5l8wmv.jpg

 

– A ravir, votre grandeur ! Par contre il risque d’être légèrement encombrant, non ?
– C’est-à-dire ?
– Ben si tu peux éventuellement te baigner avec, niveau glissade ça va être un peu plus délicat.
– … C’est pas faux.

 

fcmf86zt9jil.jpg

 

Elle soupira avant de se relever.
– Bon.
– Bon ?
– Viens, qu’on en finisse.
Dae la regarda aller poser son chapeau un peu plus loin avant de revenir vers elle.
– Mais qu’est-ce que tu fous, espèce de girouette ?
– Ben viens, on va glisser !
– Sous une étoile ou sur un oreiller ?
– Je vais faire comme si j’avais rien entendu.
– Roh ça va !
– Amène-toi au lieu de dire des conneries.

 

ijtjmi26qgnz.jpg

 

Il y avait sur un des côtés de l’arche surplombant le tapis, un genre d’interface où l’on pouvait régler et choisir le type d’intensité des jets d’eau. Après un rapide coup d’œil à celui-ci, elles se dirigèrent vers une extrémité de l’air où Kalee tendit le bras face à elle.
– Après toi.
– Tu me le diras pas deux fois ! Répondit Daelysia, tout sourire.
Prenant un rapide élan, elle posa son postérieur sur le tapis mouillé en se donnant une poussée qui le lui fit traverser tranquillement.

 

wdsfvw8yc3jg.jpg

 

Elle se releva contente d’elle, en incitant Kalee à en faire autant. Mais alors qu’elle atteignait à peine le bout du tapis, Dae accourut pour recommencer. Peut-être avec trop d’entrain, puisqu’elle termina sur le dos, les quatre membres en étoile, à glisser en grimaçant.

 

koh3z3vvara5.jpg

 

– Ça t’apprendra !
La fautive se releva avec un rictus résigné en se frottant le dos.
– On peut se caler tranquillement maintenant ? Demanda Kalee.
– Ouais, ouais.
Alors elles passèrent leur matinée à discuter au bord de la piscine, piquant une tête régulièrement. Le centre proposant des collations, elles n’eurent aucunement le besoin de le quitter pendant le déjeuner, et elles profitèrent de différentes activités amusantes pendant plusieurs heures avant de retourner dans l’eau. Ou plutôt, sur l’air de glissade. Elles avaient appris que du savon pouvait être ajouté pour rendre l’expérience plus spéciale. Et c’est couverte de mousse de la tête aux pieds que Kalee en ressortit.
– Non mais sérieusement, j’ressemble à une barbe à papa !
– Arrête, c’est trop cool !

 

vj9x2gpmcg64.jpg

 

La rouquine leva les yeux au ciel tout en laissant échapper un petit rire. Oh, elle s’était amusée mais n’avait pas l’intention de l’avouer, et Daelysia le savait.
Petit à petit, une certaine affluence se fit ressentir ; l’ouverture de la piscine avait fait du bruit dans la ville pendant les dernières heures écoulées, et les activités familiales terminaient la journée sur un rafraîchissement bien mérité. Avançant de quelques pas d’une façon nullement naturelle, Kalee attendait que son amie la rejoigne afin de lui dire qu’elle avait eu son compte en glissades. La mousse ne semblait pas vouloir se débarrasser de son hôte, et chaque mouvement qu’elle s’employait à effectuer ne faisait que remonter un peu plus les bulles vers son visage. Mais elle s’arrêta dans son agacement envers cette fausse bonne idée en remarquant une femme assise au bord de la piscine, lui lançant des coups d’œil répétés avant de se détourner.

 

ynqj70ojhc1d.jpg

 

Plissant les yeux, elle regarda Dae en se grattant la gorge.
– C’est moi ou elle a un problème, celle-là ?
– De ? répondit l’intéressée en tentant de se débarrasser de sa propre mousse.
Kalee fit un mouvement de tête envers une blonde souriante aux formes généreuses.
– Ben attends, on va voir ça tout de suite.
Elle invita son amie à la suivre et s’assit au bord de la piscine également, non loin de ladite blonde. Kalee quant à elle, plongea sans ménagement. Rapidement, de nouveaux coups d’œil la dévisagèrent.
– Navrée, on empiète sur votre espace personnel ?
Son vis-à-vis fut à peine étonné.

 

5kao3whntwvt.jpg

 

– Du tout, je me demandais si vous aviez déjà pensé à faire du mannequinat.
Kalee leva les sourcils.
– Je vous demande pardon ?
– Je suis fascinée par vos yeux. Vous feriez un malheur pour des présentations de produits pour le visage.
La bouche à demi ouverte, la rouquine ne sut que répondre.
– Votre mère a-t-elle les yeux vairons ?
– Euh… non.

 

3fabydabzpde.jpg

 

– Oh ! C’est un problème que vous avez eu ?
– Non plus… et le mannequinat ne m’intéresse pas.
Son interlocutrice se pinça les lèvres, perdant soudain tout intérêt à la conversation.
– Dommage, vous auriez pu faire un très beau modèle avec votre particularité.
– Parce que le reste de son corps ne convient pas ? Intervint Daelysia.
La blonde pencha légèrement la tête avant de la secouer.
– Non, trop de formes.
Kalee manqua de s’étouffer.

 

pe3lzrnydlwa.jpg

 

– Vous deviez proposer le job à ma pote, c’est une planche à pain.
Dae leva les yeux au ciel avant de voir la blonde la détailler très brièvement.
– Non mais ça ira, servir de potiche merci bien, je m’en passerai.
Dans un soupire, l’intruse finit par s’en aller, sans un au revoir. Les deux amies firent les yeux ronds.
– Elle avait un grain celle-là !
– C’est clair…
– Ceci dit, tu peux pas la blâmer pour ses questions, t’as jamais su pourquoi t’avais les yeux vairons.
Kalee haussa les épaules.
– J’suis spéciale, qu’est-ce tu veux !
En plongeant à son tour, Dae prit soin d’éclabousser généreusement Kalee au passage. Elles pataugèrent quelques instants avant d’entendre une voix familière les appeler. C’était Cléore qui accourait devant elles, apparemment surprise de les croiser.

 

g42d9ptg61te.jpg

 

– Hé ben, vas te changer bécasse, reste pas plantée là !
– Bien chef !
Elles la regardèrent s’éloigner à nouveau, avant que Dae ne sourie sarcastiquement.
– Ce que Kalee veut…
– Roh ça va, tu sais que c’est pas méchant !
– Evidemment, répondit-elle en lui donnant un coup d’épaule affectif.
Elle remonta sur le bord de la piscine lorsque Cléore s’y installa en maillot.
– Alors, qu’est-ce qui t’amène ? Elle est où, ta sœur ?
– A Vegas. Elle a voulu voir nos parents ce week-end.
Si la famille Kane avait déménagé de Boston, c’était pour s’installer à Las Vegas qui se trouvait à environ deux heures de la bourgade de Rebel Stones. Anciens patrons d’une boite de marchandises, ils avaient décidé de tout revendre pour racheter un vieux Casino. Un changement d’ambiance radical qu’ils avaient longtemps recherché. Les jumelles avaient décidé de s’inscrire à l’université de Rebel Stones, et vivaient à la cité universitaire toute l’année.

 

qbt8zafvi89w.jpg

 

– D’ailleurs en parlant de Luciné… votre Soren, il serait pas célibataire par hasard ?
– Euh…
Daelysia jeta un regard furtif vers Kalee avant de hausser les épaules.
– De ce que j’en sais, oui. Pourquoi ?
– J’ai l’impression qu’il ne déplait pas à ma sœur…

 

ftbhpa3prluw.jpg

 

– Ah !
– Enfin, je dis pas qu’elle va tenter quoi que ce soit mais… j’veux dire, vous l’avez vu non ? Dans le genre canon hétéro qui traîne avec des nanas, on fait difficilement mieux.
– Oui, on peut voir ça comme ça, répondit Dae en regardant le ciel soudainement bien beau à ses yeux.
– Tu rigoles ? insista Cléore.
– Ben c’est-à-dire que c’est mon meilleur ami, il est charmant mais je n’y ai jamais pensé de cette façon.
Cléore secoua la tête.
– Ouais, j’imagine que t’as raison.

 

r06h5qgz1158.jpg

 

– Attends, je l’appelle.
– Non mais lui dis pas !
– Mais non, j’suis pas débile… j’vais pas parler de ta sœur.
Après quoi elle attrapa son portable avec un grand sourire et composa le numéro de Soren, qui décrocha rapidement.
– Ouais, ça va ?… Dis, t’es célibataire toi hein ?… Ouais non mais des fois qu’on soit pas au courant…

 

ndzw0bhxx4ou.jpg

 

Tendant l’oreille, Kalee entendit la voix de son ami résonner à travers l’appareil.
– … Euh… Mais non, tu sais très bien… pourquoi ?
Elle haussa légèrement les sourcils, et Daelysia répondit.
– Pour rien, pour rien. Bon ben, à lundi !

 

am1ywdyq0a6a.jpg

 

Et elle raccrocha, souriant en se retournant vers Kalee et Cléore.
– Voilà voilà.
– Ouais non mais comme je disais, ça va lui passer hein. Elle est comme ça. Puis alors rentrée à la fac, nouvelle ville, hormones en ébullition et tout ça…
Elles finirent par éclater de rire avant de piquer une dernière tête. La nuit tomba doucement, offrant une douce chaleur et un calme apaisant malgré les quelques enfants qui profitaient encore de la piscine. Kalee finit par s’en tirer au dehors, regardant ses amies barboter en discutant des derniers potins à la mode. Ses pensées dérivèrent vers Soren, le petit mot qu’il lui avait laissé sans qu’il s’en souvienne, la conversation qu’il avait eu avec Dae quelques minutes plus tôt, et le fait qu’en y réfléchissant bien, elle ne l’avait jamais vu accompagné d’une conquête quand tous ses amis en changeait bien souvent. Haussant les épaules, elle laissa ses yeux dériver où bon leur semblait. Mais au bout de quelques longues secondes, elle fronça légèrement les sourcils malgré elle, avant de comprendre pourquoi. De l’autre côté de la piscine, derrière quelques plantes et à demi caché par le plongeoir qui trônait au beau milieu de l’eau, un homme la fixait.

 

hevl3g91g9qp.jpg

 

Elle ouvrit la bouche dans un automatisme non contrôlé, manquant de l’appeler avant de se raviser en se rendant compte qu’il ne pouvait s’agir de Soren. De longs cheveux encadraient son visage, et il se trouvait à une distance telle qu’il était aisé de se tromper. Mais un seul coup d’œil vers celui-ci avait permis à Kalee de faussement le reconnaître. Elle secoua sa tête et constata que la personne n’était plus là. Ironiquement, elle réalisa qu’elle aurait certainement dû laisser plus de temps son chapeau sur la tête au cours de la journée, et qu’il avait fait un peu trop chaud malgré les activités aquatiques. Le regard dans le vide, elle entendit à peine Daelysia lui demander si tout allait bien.
– Oui oui… on rentre ?
L’intéressée acquiesça.
– D’ailleurs tu devais pas retourner chez tes parents aujourd’hui, toi ?
– Ouais, mais t’as vu la journée qu’on a passée, hein. Y’a pas de problème, j’irai les voir demain, répondit Dae simplement. T’es sûre que ça va ?
Kalee repassa par la piscine pour se rafraîchir les idées et se hisser vers la sortie.
– Je te dis que oui. J’ai dû choper un coup de soleil sur la tête.
Son amie fit la moue et lui suggéra de prendre une douche froide en rentrant, ce à quoi elle répondit positivement. Après tout, que pouvait-il lui arriver d’autre ?

 

18nqxrpxnpqh.jpg