Lorsque tout fut terminé, un murmure parcourut l’assemblée. Comme si chacun se demandait si leur nouvelle princesse était bien celle habillée en bleu, juste là, au balcon ; alors qu’ils en avaient eu la directe confirmation. Pendant quelques secondes, le temps semblait s’être figé. Et puis soudainement, tous se courbèrent, saluant la famille royale accompagnée de son nouveau membre. Le drone tourna à droite et à gauche, captant quelques images de la foule avant de revenir sur les Lothian.

D’un mouvement de tête, Soléa remercia le peuple et prit congé, invitant Anda à descendre. Elle lui lança un regard interrogateur, pas certaine que ce soit une bonne idée. Mais sa mère sourit et l’encouragea. Alors elle prit les escaliers jusqu’à la porte principale, avant de sortir en tentant de faire bonne figure. Devait-elle sourire au risque de paraître hautaine ? Pouvait-elle confronter leur regard ?

 

lt2jey6kgi0f.jpg

 

Elle fit encore quelques pas et s’arrêta non loin de la porte. Ses yeux balayèrent rapidement les fées lui faisant face, avant de se porter sur le drone qui ronronnait au-dessus de sa tête, plus haut dans les airs. Alors elle retrouva son caractère bien à elle, celui qui lui disait de profiter du moment. Et puisqu’elle trouvait la situation amusante – ce n’était pas tous les jours qu’elle se faisait filmer par la haute technologie du royaume –, elle se mit à sourire innocemment, sincèrement.

 

ywulkxgdu7jz.jpg

 

Si elle avait douté, elle offrait finalement sa plus belle expression au peuple. Celle qui la montrait heureuse, sereine, espiègle même. Elle se courba légèrement en guise de remerciement. Elle n’avait aucune idée de la façon dont elle allait être acceptée – ou non – mais elle souhaitait faire les choses correctement. La politesse avant tout.

Certaines fées commencèrent à retourner à leurs activités, tandis que des voix plus distinctes s’élevaient doucement. « Comme elle est belle ! » et « tu crois qu’elle est gentille ? » furent les exclamations qu’Anda entendit le plus, au fur et à mesure. Mais elle ne souhaitait pas prêter réellement attention à ce qui se disait ; du moins, pas immédiatement. Et si elle entendait des choses qui ne lui plaisaient pas ?

 

qfivyjlvf79q.jpg

 

Finalement, et plus rapidement qu’il n’y avait paru, Soléa et Devon arrivèrent dans la cour à leur tour, alors que le drone s’en allait tranquillement. Si les annonces se faisaient la plupart du temps sur leur petit balcon, le couple royal était proche du peuple, et se joignait tout le temps à lui, pour une journée ordinaire ou un peu plus spéciale comme celle-ci.

 

gse2oci4xyqc.jpg

 

Dinah et Cassian se détachèrent de la foule pour venir à la rencontre de la nouvelle princesse, soulagée par leur présence, peut-être même plus que par celle de sa mère. Si Anda n’avait rien eu à dire ou à faire, son beau bleu n’en restait pas moins fier au possible.

 

mtbvmkmfwyg2.jpg

 

« – Tu vois, ce n’était pas si terrible… »

Il la prit dans ses bras sans se préoccuper des regards alentours.

« – Oui… merci d’être là.
– Toujours. »

 

e9dm1ji4imqa.jpg

 

Il embrassa sa joue en se détachant d’elle.

« – Tu es magnifique…
– Tu me l’as déjà dit.
– Oui mais tu l’es encore plus maintenant. T’es une princesse, tu brilles voyons ! »

Anda lâcha un petit rire gêné avant de voir qu’une fée s’avançait vers eux, hésitant à les déranger. Suivant le regard de sa belle, Cassian se retourna et laissa place à ladite fée pour l’encourager.

« – Excusez-moi mais… vous êtes la fée que j’ai vue passer par ici ce matin ? »

 

55n9askyceza.jpg

 

L’intéressée fronça légèrement les sourcils avant de sourire, se souvenant de son arrivée au palais le matin-même. Elle se rappelait la blondeur de ses cheveux, la robe signée de la main de sa tante. Et surtout, elle se rappelait s’être dit que croiser une seule fée en n’étant pas encore présentée au peuple n’était peut-être pas si grave.

« – Oui, c’était bien moi. »

Les yeux de la fée se mirent à scintiller.

« – Oh ! Je savais bien que ne vous avais jamais vue avant… La fille de la reine ! Je me sens tellement chanceuse de vous avoir croisée ! »

Anda n’avait pas vraiment de mots. Pourquoi donc être chanceux de la croiser ? Ce n’était qu’une fée, après tout. Et elle ne l’avait pas couverte d’or ou fait quoi que ce soit qui aurait pu justifier de se sentir honorée ainsi. Mais son enthousiasme lui faisait chaud au cœur.

 

3aakibvjbsy0.jpg

 

Elles discutèrent rapidement pour échanger des banalités avant qu’Anda ne prenne congé pour parcourir la cour avec Cassian et Dinah pour saluer les fées qui s’y trouvaient. Si beaucoup souriaient et conversaient amicalement, l’on pouvait entendre par-ci par-là des fées s’interroger sur l’identité d’Anda, sur sa légitimité et sa présence en ces lieux. « On ne la connait même pas… » fut ce qui aurait pu lui couper l’envie de rester à découvert. Mais elle préféra garder la tête haute, et au lieu de se dégonfler pour ne pas donner matière à entretenir les cancans des fées moins convaincues, elle se dirigea vers un banc pour y rester un long moment, recevant auprès d’elle qui souhaitait lui parler.

C’est en début de soirée que Dinah remit sur le tapis la question de la nuit, et demanda où les tourtereaux souhaitaient la passer. Anda haussa vivement les épaules, ouvrant la bouche sans savoir quoi dire, en se tournant vers Cassian avec un regard interrogateur.

« – Okay bon, on peut déjà établir que vous ne voulez pas être séparés. Oui ? »

Ils hochèrent la tête à l’unisson.

« – On peut rester chez toi ?
– Bien entendu ! Je vous l’ai proposé, c’était pas pour faire genre. »

Si l’on oubliait le rouge à leurs joues, il était aisé de dire qu’ils étaient soulagés d’en avoir terminé avec cette question-là. Alors Dinah les invita à la suivre dans l’une des demeures de la famille, de laquelle une bonne odeur émanait déjà. Et pour cause, sa mère était derrière les fourneaux.

 

zxjgnoi1xlee.jpg

 

« – Ben m’man ! Je savais pas que t’étais rentrée ! »

L’intéressée posa son plateau et vola volontiers dans les bras de sa fille, un grand sourire lui barrant le visage.

« – Je suis revenue pendant l’après-midi, j’ai pu suivre un peu la super annonce de ta tante d’ailleurs.
– Et papa ?
– Oh il est là, penses-tu. Sur le canapé. »

 

ue71z0jg3p96.jpg

 

« – En grande forme à ce que je vois, il a ressorti son super look.
– Oh ben il est allé vagabonder dans les hauteurs du domaine.
– J’aime. »

Dinah jeta un coup d’œil à son père avant de sourire, amusée, puis se tourna vers ses cousins pour présenter Anda à sa mère.

« – Alors comme ça, t’es la fille de Soléa ! Sacrée nouvelle… »

Anda ne savait pas si elle devait se sentir gênée, ou heureuse de ne pas être rejetée.

« – Je leur ai dit qu’ils pouvaient dormir ici cette nuit…
– Bien sûr ! On a bien assez de place. Vous tombez bien, j’ai bientôt terminé la popote. »

Souriant largement en la remerciant, Anda se rendit compte à quel point Dinah était la fille de sa mère. Très colorée et avec un caractère de toute évidence bien trempé, Leahn ne semblait pas avoir plus froid aux yeux que Dinah. Quant à l’air détaché qu’elle connaissait de sa cousine, elle eut l’impression qu’il venait de son père, qui planait totalement lorsque la table fut mise et les assiettes entamées.

 

beny6ng4tmiv.jpg

 

« – Bon alors, comment ça se fait que tu n’arrives ici que maintenant ?
– Maman, ce serait cool de parler d’autre chose.
– Roooh ça va, je fais la conversation ! C’est normal de vouloir en savoir plus sur ma nièce, non ? »

Anda se gratta la gorge pour se donner contenance. Elle comprenait tout à fait l’envie de Leahn d’éclaircir certains points et pourtant, elle n’avait pas réellement envie d’en parler. D’autant qu’elle se sentait tout à fait capable de dire une bêtise et dévoiler quelque chose qui ne devrait pas l’être.

 

8dnnarhg7n0y.jpg

 

Alors les sujets dérivèrent sur ses passions, et sa récente relation avec Cassian, comme si elle n’avait pas encore assez parlé de tout ceci. Elle fut ravie d’apprendre que Leahn était une cousine éloignée de Negan, et que si leur union n’avait pas été très bien vue immédiatement, les choses s’étaient rapidement tassées au royaume. Après tout, il y avait bien plus important que s’évertuer à ne pas approuver une relation qui ne regardait personne en dehors des concernés.

Si le dîner s’éternisa plus que de raison, ils ne traînèrent pas plus sous prétexte qu’il y avait de la bonne tisane en préparation.

« – Je pense qu’ils sont fatigués… ça leur a fait une sacrée journée. »

Tous approuvèrent. Alors Dinah leur fit monter deux étages, avant de s’arrêter dans une chambre spacieuse et finement décorée.

 

2vewbhjuf5to.jpg

 

« – Ça vous ira ?
– Evidemment !
– Bien ! Vous avez une salle de bain juste en dessous…
– Dinah ?
– Oui ?
– Tu aurais quelques vêtements pour me dépanner ? Un pyjama au moins. »

Elle la regarda de haut en bas avant de lâcher naturellement :

« – Un pyjama ? Vraiment ? »

Cassian détourna le regard, soudainement intéressé par les rideaux qui retombaient en jolies cascades le long d’une fenêtre.

 

1zk4box18gkk.jpg

 

« – Oui, enfin, il faut bien que je mette quelque chose quoi. »

Dinah se mit à rire.

« – J’ai bien compris. Suis-moi… »

Alors que les deux fées redescendirent pour qu’Anda puisse se changer, Cassian en profita pour se téléporter chez lui afin de prendre de quoi dormir également, avant de revenir s’asseoir sur le lit, attendant sa belle… puis de s’apercevoir qu’il s’était certainement trop habillé.

 

p5cl56lwms8q.jpg

 

Si Anda souriait largement, c’était pour cacher sa gêne. Elle avait osé ne passer que de simples sous-vêtements, plutôt aguicheurs qui plus est. Mais l’encouragement de Dinah sur le sujet n’était pas à remettre en question.

Sans un mot, elle alla s’asseoir aux côtés de Cassian, qui n’avait su prononcer le moindre son. Au lieu de cela, il se découvrait une nouvelle passion pour ses ongles.

 

o6xlwcdstpx5.jpg

 

« – Tu es…
– Je… »

Ils s’arrêtèrent soudainement, se mettant à rire tellement la situation leur semblait stupide.

« – Je t’en prie. »

Anda sourit, noyant ses yeux dans ceux de Cassian.

 

ajcqz56bpye8.jpg

 

« – Tu es fatigué ?
– Un peu, oui. »

Anda aurait pu être déçue si elle n’était pas elle-même éreintée par leur journée, et si elle ne s’était pas souvenue qu’elle lui avait également coupé la parole.

« – Et tu allais dire ? »

Cassian se pencha légèrement sur l’épaule de sa belle, un rictus amusé aux lèvres.

« – Que tu étais magnifique… mais je crois que tu commences à le savoir. »

Anda lâcha un petit rire aussi timide que flatté.

 

4ycpnfsb7fyk.jpg

 

Les relations intimes étaient loin d’être tabou, chez les fées. Mais les sentiments étaient bien là, et l’hésitation aussi. La gêne. Ce besoin d’être auprès de l’autre sans savoir si l’on en faisait trop ou pas assez. Ce sang qui battait aux tempes, comme pour rappeler qu’il était possible d’être timide malgré les décisions que l’on pouvait prendre en toute conscience des choses.

Etait-ce une sage décision de montrer son envie à une jeune fée dont l’euphorie pouvait être erronée par les récentes informations qui étaient tombées dans sa vie sans prévenir ? Son nouveau statut qui lui donnait des ailes – littéralement ? Et l’enthousiasme de Dinah ? Mais comment Cassian pouvait-il réfléchir clairement lorsqu’Anda lui lançait ce regard… ?

 

asz6kwweys6i.jpg

 

Il la sentait se rapprocher, petit à petit. Savait-elle ce qu’elle faisait, ou était-ce l’adrénaline ? Lui résister était une si dure épreuve.

 

ydkfuyh0bblg.jpg

 

Lorsque finalement, elle apposa ses lèvres sur les siennes, il n’avait plus envie de réfléchir. Il l’aimait, il le savait. Elle le savait. Même si les choses n’avaient jamais été dites clairement. Leur amitié n’avait fait que grandir, de même que leur complicité et leur amour naissant. Pourquoi dont vouloir ralentir la cadence ?

 

hcdrg8ytu94r.jpg

 

Peut-être pour les raisons qui l’avaient poussé à se questionner, quelques secondes plus tôt. Il soupira d’aise en rompant leur échange, tiraillé par l’envie de le prolonger, et d’écouter la petite voix qui pouvait s’appeler conscience.

Finalement, et après un long regard langoureux, il se leva pour se diriger vers les escaliers, prétextant avoir soif.

« – Et tu devrais te mettre au lit… je pense que demain ne sera pas plus calme qu’aujourd’hui. »

Anda fronça les sourcils avant de se lever à son tour pour lui barrer le passage.

« – Tu me fais quoi, là ?
– Comment ça ? »

Elle fit les yeux ronds, secouant les bras tant elle était perdue par son jeu. Jouait-il ? Il était évident que non. Mais pas pour Anda.

« – Ben… je sais pas. Tu me chauffes et tu te tires ? »

 

oyrcu0xyd6wj.jpg

 

Cassian manqua de s’étouffer en déglutissant.

« – Je te chauffe ?
– Parfaitement !
– … Tu as vu ta tenue ? »

Anda plissa les yeux.

« – Qu’est-ce qu’elle a ma tenue ? Elle ne te plait pas ?
– Si, justement.
– Alors quoi ? »

Cassian soupira. Bien entendu, il ne souhaitait pas la froisser. Mais il valait peut-être mieux qu’elle soit en colère.

« – Alors, tu as vraiment envie de ça, maintenant ? Ce soir ? Ici ? »

Elle ouvrit la bouche sans savoir quoi répondre. Et pourtant, il était bien là, le souci de Cassian. Parce que les choses s’étaient enchaînées comme une évidence, et non forcément par choix. Le cadre et la situation ne lui plaisaient guère. Et il savait ô combien ça lui aurait plu…

« – Hé bien, je… je sais pas trop. Oui. Oui évidemment. Enfin… peut-être pas ici. Rah je sais plus, tu m’embrouilles… »

 

d0eafrwj16n1.jpg

 

Alors sans rien ajouter, Anda se ferma et se dirigea vers le lit, avant de se glisser sous les draps. Secouant la tête, Cassian descendit prendre un verre d’eau, avant de retourner s’asseoir sur le lit. Oh, il n’était pas fier de lui. Mais au moins, il avait le sentiment d’avoir été le plus juste. Pour elle. Pour eux.

 

pn3r7l9hs00s.jpg

 

Si la nuit fut calme pour Anda, elle ne fut pas tant réparatrice pour Cassian. A force de ressasser, et de se retenir de la prendre dans ses bras, il n’avait que très peu dormi.

Au petit matin, il passa rapidement à la salle de bain pour se préparer avant de descendre au rez-de-chaussée prendre son petit déjeuner en compagnie de la famille de Dinah. Anda ne se réveilla qu’ensuite, pour découvrir une nouvelle tenue laissée par sa cousine dans un coin.

Elle finissait de s’apprêter lorsqu’elle entendit des bruits de pas dans les escaliers. Cassian qui remontait ? Elle avait envie de lui dire combien elle se sentait bête, autant qu’elle avait envie de lui montrer qu’elle ne lui pardonnait pas et, telle une enfant, qu’elle lui faisait la tête. Mais au lieu de cela, c’est Opale qui s’imposa à sa vue.

 

zoj3a473tp4w.jpg

 

Pas réellement plus souriante que la veille, elle devait de nouveau avouer qu’il était bon pour Anda qu’elle ait Dinah en guise de styliste personnelle.

« – Opale… bonjour !
– Bonjour. Tu es prête ?
– Euh, oui. Prête pour quoi ?
– Je suis chargée de te montrer ce qu’est une journée typique ici, quand on appartient à la famille royale.
– Oh ! »

Affronter Cassian, ou passer sa journée avec sa demi-soeur qui ne l’appréciait pas ? Le choix ne s’offrait pas à elle, et elle s’en sentait presque soulagée.

 

lr5kp4yo9ouk.jpg


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook320
Facebook
YouTube3k
Instagram280
Twitch
Tumblr