Chapitre 34

De plus en plus consciente des problèmes financiers de la famille, non seulement à cause des factures mais aussi du jeu qui prenait le reste de l’argent de la semaine à chaque fois qu’elles étaient payées, Corail entreprit rapidement de trouver un petit boulot parmi les propositions de Janimju. Elle se tourna vers la vente, certaine que ça n’allait pas être bien dur étant donné son caractère. Et puis, elle brillait tellement à l’école que le travail ne pouvait décemment pas la bloquer.

 

yzz14c90wp0d.jpg

 

Elle continuait de particulièrement bien s’entendre avec son oncle, auprès de qui elle demandait souvent conseil pour rester la petite terreur parmi ses camarades et ses collègues, lui qui savait si bien imposer sa présence. Cloud restait le premier Templeton après Judie, à avoir su tenir à distance les emmerdouilleurs et même âgé, il ne quittait pas ce rôle.

 

qoh84hi5kjbl.jpg

 

– Alors c’est là que j’ai eu envie de lui dire que s’il me cherchait, j’allais ramener tonton Cloud… sauf que j’me suis dit que si je pouvais pas remballer les gens toute seule, on n’allait pas me respecter tu vois !
– Ben ouais !
– Alors j’ai fourré ma main dans sa bouche pour prendre son chewing-gum et je lui ai collé dans les cheveux !
– Naaan !
– Si !
Il était sûr que si Melwan écoutait attentivement les conseils de sa sœur sans intervenir, Kamillo était largement enthousiasmé par son récit, sans en perdre une miette afin de pouvoir appliquer si besoin, les mêmes réactions. La relève de Cloud était fortement assurée.

 

gbytauu6ua98.jpg

 

Corail fut surprise de ne pas se retrouver en bas de l’échelle des postes en arrivant au travail. Mais ses professeurs l’avaient chaudement encouragée et recommandée à la direction du magasin dans lequel elle passait maintenant ses soirées. La chose qu’elle n’avait pas prévue, était les clients désagréables sur lesquelles elle ne pouvait pas crier, à moins de se faire virer. Alors ses nerfs étaient mis à rude épreuve et il était rare qu’elle rentre à la maison le sourire aux lèvres.

 

a9ph6057zw60.jpg

 

Sans attendre bien longtemps, elle briefa ses frères sur l’importance des devoirs pour avoir de bonnes notes à l’école. Chose ô combien importante s’ils ne souhaitaient pas démarrer leur future carrière au poste le plus méprisable de l’entreprise. Et les garçons prirent le conseil très au sérieux. Si bien que Stéphane se demanda s’il avait correctement travaillé à l’école étant petit…

 

p4dk7v7dri86.jpg

 

Il ne fallait pas croire que Corail était juste un garçon manqué, une fille avec un trop fort caractère. Non, elle s’entendait d’ailleurs particulièrement bien avec sa mère avec qui elle parlait d’absolument tout. Des garçons de son école, des vêtements qu’elle aimerait acheter, du petit vieux qui l’avait embêté dans le quartier, du fait qu’ils ne mangeaient que des fruits. Et au milieu de tous les hommes du foyer, Sera était bien contente d’avoir sa fille avec qui communiquer de la sorte.

 

zk290p54ibig.jpg

 

Fille qui se souciait d’ailleurs autant de son image que son grand-père. C’était de famille, que voulez-vous ! En tous cas elle avait de quoi prendre soin d’elle, alors pourquoi ne pas le faire ?

 

u8yb898l049f.jpg

 

Mais si elle était comme sa mère, qui finalement ne s’était pas entraînée autant que prévu durant sa vie, elle n’avait pas vraiment de souci à se faire. C’est une Sera presque aussi svelte qu’à son premier jour qui revint avec une nouvelle promotion ce soir-là.

 

616jh1eapw6n.jpg

 

Suivie de peu par Corail, qui arriva très rapidement au plus haut poste du magasin. Comment pouvait-il en être autrement, quand on s’appelait Corail Templeton ?

 

fyzlas6bk47d.jpg

Laisser un commentaire