La réussite de la carrière de Corail engendra un nouvel élan de générosité du Janimju. Juste après son retour à la maison, il y eut un grand bruit dans le quartier. Le petit coin de marché venait de se remplir de meubles en tous genres, même de genres nouveaux. Sera n’attendit pas longtemps avant de demander des explications au jeu, qui lui annonça l’ouverture permanente du troc, ainsi que l’arrivée de commodes dans ses papiers. Elle se rendit immédiatement sur les lieux, perplexe.
– Elles sont minuscules tes commodes. On dirait des commodes pour enfants.
– C’est parce qu’il n’y a pas besoin de mettre des vêtements dedans.
– … Va falloir être un peu plus explicite, là.
– Regarde dans les tiroirs, y’a des catalogues. Y’a qu’à choisir la tenue que tu veux, et pouf.
– Pouf ?
– Pouf !
Amusée par ce nouveau jeu, Sera traîna ladite commode jusqu’à la maison où elle l’installa au deuxième étage. Après quoi, elle s’occupa d’éplucher le catalogue pour tout type de tenues et en profita pour ajouter également un peu de maquillage proposé. Finalement, toute la maison y passa, sauf Cloud, qui était une telle tête brûlée qu’il refusa de toucher à son look imposé par le jeu depuis le début de sa vie.

 

sirhd51naupo.jpg

 

Corail étant désormais tranquille, et n’avait besoin plus que de se concentrer sur l’école et ne pas faire de bourde au travail, elle s’accordait de plus en plus des petits moments de détentes, et découvrit l’ordinateur. Elle était d’ailleurs toujours autant accompagnée par ses petits frères quoi qu’elle fasse, tant un lien fort s’était tissé entre eux.

 

wfyv62to5bam.jpg

 

Evidemment, ils savaient aussi s’amuser de leur côté. Dans une petite pièce du deuxième étage, les Templeton avaient installé diverses petites activités pour enfants, dont Melwan se délectait. Il fallait dire qu’il savait toujours trouver un côté savant à la découverte, rendre ce qu’il faisait intéressant, tout en étant fun. Pas de doute, cette génération avait soif d’apprendre.

 

kyz03tvuhbz1.jpg

 

Mais Corail savait aussi trouver du temps pour elle, pour se détendre et pour ne plus réfléchir. Sa mère lui avait expliqué depuis sa réussite, leur vie, le jeu, les règles, et l’avait prévenue qu’un jour, elle aussi l’entendrait.
– Quand ça ?
– Quand il le décidera, j’imagine.
Corail n’avait pas bronché. Et c’est dans une image particulièrement familière que depuis, elle appréciait le quartier au calme, profitant d’un repart un peu différent de ce qu’ils avaient l’habitude de manger.

 

5fcswfytvpqd.jpg

 

La bonne nouvelle qui suivit, fut le succès de Cloud qui, après une vie de travail acharné, était enfin récompensé.

 

tr96dvecv0n5.jpg

 

Kamillo trouva en son oncle un exemple parfait, et en profita pour lui demander conseil sur tous les sujets qui lui passaient par la tête. On ne pouvait pas dire que c’était une première ; la côté badass de « tonton Cloud » semblait avoir un certain succès dans la famille.

 

iu557vsn9kjp.jpg

 

Mais sa bonne humeur fut rapidement stoppée lorsque monsieur J vint féliciter son fils, tout en s’enthousiasmant de bientôt le voir à ses côtés. Colère de savoir que son oncle allait bientôt mourir ou agacement par avance de voir un fantôme de plus faire le mariole dans la maison ?

 

yrw51z5n06vf.jpg

 

Sera et Stéphane s’en contrefichaient, c’était certain. Après s’être réjoui du retour de Cloud, ils préféraient bien consacrer du temps à leur mariage, qui n’avait jamais dépéri. Bien au contraire.

 

dms6ijwlog2h.jpg

 

Mais ils auraient peut-être dû célébrer sa réussite en famille, parce que quelques nuits plus tard, le jeu avait sonné son heure. Oh il ne s’en allait pas mécontent, et estimait qu’il avait eu une vie un peu trop remplie à son goût. Alors il ne jugea pas nécessaire d’en avertir l’assemblée, ni partir en pleurant.

 

47fvm1066s49.jpg

 

Mais malgré tout, Corail en était touchée. Il fallait dire que Cloud avait un peu été son modèle, et puisqu’elle n’avait plus à faire ses preuves dans quelque domaine que ce soit, elle se laissait facilement abattre par le chagrin. Il fallait bien faire son deuil. Les garçons étaient en revanche plus enjoués ; Melwan restait en haut de sa classe, tandis que Kamillo écopait d’un B.

 

htq7k9rvk00t.jpg

 

Sera aussi était partagée par de nombreux sentiments. La tristesse d’avoir perdu son frère, l’énervement de l’épuisement dû au travail, et la fierté d’avoir une nouvelle promotion.

 

3rotf4oqafgl.jpg

 

Et les choses n’allaient pas aller en s’arrangeant, du moins pas l’aider à y voir clair. L’âge la rattrapa finalement sans crier gare, lui rappelant le court écart de temps qui la séparait de Cloud.

 

mfvuye7p4l11.jpg

 

Et le temps n’avait pas fini son œuvre. Dans la nuit, c’est Melwan qui se mit à tourbillonner par la volonté du Janimju. Et son premier réflexe fut de parcourir le catalogue de la commode, chose qui ne le tracassait guère étant enfant.

 

dux6f8emu3lx.jpg

 

Son oncle fit sa première apparition peu après. Mais à croire qu’elle arrivait trop rapidement, puisqu’il resta coincé sur le terrain d’en face, sans jamais leur rendre visite de toute la nuit. Une punition du jeu ? Possiblement.

 

7duv4gahb2lz.jpg

 

Vous rappelez-vous de la petite fille sur qui Cloud avait passé ses plus mauvaises blagues ? Il ne s’agissait nullement d’une fille, mais d’un petit garçon aux cheveux longs, à l’époque. Petit garçon qui avait depuis, bien grandi, et partageait l’école de Corail. Petit garçon qui n’était pas insensible à son charme.

 

32jeo0ngyn2i.jpg


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook305
Facebook
YouTube2k
Instagram240
Twitch
Tumblr