Chapitre 48

Rapidement, Timaël récolta une nouvelle promotion. Et comme d’habitude, l’humeur était loin d’être au rendez-vous. C’était donc ça, se tuer à la tâche ? Pour sûr ce n’était pas Melwan qui allait l’aider à s’adoucir. Il était toujours là où ne fallait pas, à embêter les vivants. Même lorsqu’il n’était pas collé à eux, il les surveillait soigneusement derrière la fenêtre…

 

lfoq7lnisow2.jpg

 

Sa sœur suivit le même chemin, et si elle était éreintée, elle se rendait surtout compte que se donner autant dans son travail allait l’empêcher de passer du temps avec ses enfants pour les voir grandir. Alors fallait-il redoubler d’effort pour en être débarrassée ?

 

anzreb0yy8az.jpg

 

D’ailleurs des problèmes chez ses enfants, il y en avait… presque chaque matin, Zephyr se réveillait en sursaut. Cauchemars ? Bêtises de Melwan ? Il ne savait pas vraiment. Mais les terreurs nocturnes allaient bon train.

 

tsrto68e0n85.jpg

 

Alors pour détendre tout ce petit monde et mettre un peu de gaieté dans le foyer, Dune et Romain décidèrent de célébrer leur mariage. Toute la famille se mit sur son trente-et-un, sauf Melwan qui fort heureusement, ne fut pas convié. Ils se donnèrent rendez-vous à l’endroit où Romain avait fait sa demande.
– Mais c’est en plein milieu du passage !
– Et alors, au moins y’a un semblant d’arche.
Bien entendu, ils n’avaient pas l’autorisation du Janimju pour en acquérir une bien à eux. Mais l’emplacement douteux pour certains, ne l’était pas du tout pour l’heureux couple qui restait sur son petit nuage.

 

pfztsvjiys17.jpg

 

Ceci étant, les choses avaient l’air de faire leur effet. Et s’ils n’avaient pas la moindre considération pour les épousailles de Dune et Romain, Malia et Tim échangèrent une étreinte, heureux par cette petite sortie inopinée qu’ils n’avaient pas réellement le temps d’envisager en temps normal.
Zephyr en revanche était déjà loin, s’occupant des détritus que les passants laissaient nonchalamment sur le trottoir. Après quoi, il décida d’aller jouer.

 

pchpzd417mrg.jpg

 

Bien entendu, il s’agissait là d’un des plus beaux jours de leur vie. Même si leur famille préférait aller se restaurer dans l’espace public. Qu’est-ce que ça pouvait bien changer ? Dune et Romain s’aimaient, se le montraient, l’officialisaient. La bague était passée…

 

542mqyuc6hzk.jpg

 

… N’en déplaise à Dune, qui était en admiration folle devant sa beauté.

 

akgh8agg8xji.jpg

 

Alors finalement, le baiser fut donné. Et quoi de mieux que commencer sa nouvelle vie à un endroit qui signifiait beaucoup pour eux, sous un temps magnifique, l’air frais dansant dans leurs cheveux ? Peu importait qu’ils soient physiquement seuls pour célébrer cette union. Ils étaient heureux. Qui pouvait bien prétendre ressentir cette émotion ici, dans le Janimju ?

 

2ytzqs3054yi.jpg

 

Evidemment, il faisait toujours beau dans le Janimju. Mais il était aussi important d’oublier leur condition, et de simplement profiter. Judie pouvait tout aussi bien avoir atterri dans un quartier douteux du jeu, peu fréquentable. Sa vie et celle de sa descendance, bien que fort limitées par leurs contraintes, auraient pu être des centaines de fois pires que celles-ci.

Et quoi de mieux pour le leur rappeler, que leur jolie Elinor arpentant la maison dès le lendemain ?

 

wdpunl7wljxz.jpg

2 réflexions au sujet de « Chapitre 48 »

  1. Vive les mariés! <3
    Comment contrer les difficultés et la cruauté du janimju si ce n'est pas par un mariage, par l'amour? <3
    Heureuse pour Dune et Romain qu'ils aient vécu un tel moment. C'était tout doux, comme j'aime.

    1. Mon site qui me notifie des commentaires une fois sur trente… bref, merci beaucoup pour eux !!
      Je suis ravie que ce petit moment t’ait plu <3

Laisser un commentaire