Chapitre 49

Dune et Romain avaient bien fait de se marier ce soir-là. Car durant la nuit, madame perdit les eaux ; elle donna naissance à une nouvelle petite fille qu’elle appela Nelle.

 

7lkxicqarbem.jpg

 

Avant que le Janimju ne décide qu’il était grand temps pour elle de passer à l’étape de vie suivante.

 

wkzjyl0jc4yy.jpg

 

Lorsque Nelle grandit quelques jours plus tard – n’oublions pas que le temps ne s’écoule pas de la même manière dans le Janimju –, Dune était particulièrement heureuse de se dire qu’elle allait pouvoir se donner à nouveau entièrement à son travail. Ou presque. Elle ne perdait pas son objectif, loin de là. Même si ses enfants étaient une joie sans nom dans son cœur.

 

qetobpsvek3q.jpg

 

Mais si tout semblait se dérouler sans trop d’encombres, une nouvelle calamité frappa le foyer. Zephyr et Elinor se réveillèrent une nuit en panique, tellement choqués que personne ne les entendit crier immédiatement.

 

wzglw515o4gz.jpg

 

Puis ils eurent une réaction totalement opposée. Si Elinor appela au secours, son frère se mit à genoux pour tenter de se présenter aux tentacules étranges qui sortaient de sous son lit.

 

67bhs0mhgslv.jpg

 

Mais la tentative fut vaine. Alors ils firent le tour de la maison, à la recherche d’adultes qui pouvaient leur venir en aide. Avaient-ils rêvé ? Personne ne le savait vraiment. Mais la peur était là.
Alors au petit matin, lorsque le déjeuner fut servi, Dune était perplexe.
– Un monstre, vous dites ?
– Ouais ! Avec des tentacules et tout…
– Sous le lit de Zephyr ?

 

on98jstjbjz3.jpg

 

– Oui ! Enfin après il est passé sous le mien, sous celui de tonton Tim, de Malia…
Dune fronça les sourcils et les laissa finir de manger en silence, avant de les voir monter se changer pour aller à l’école. En fond, elle se mit à entendre un petit ricanement.
– Alors c’était toi ?
– Hein ? De quoi ?
– Ne fais pas l’innocent.
– Je suis un jeu, je ne sais pas faire l’innocent.
Elle soupira.
– J’ai l’impression de ne pas exister.
– C’est-à-dire ?
– Vos restrictions ne vous empêchent pas de vivre… correctement.
Dune fit les yeux ronds. Vivre correctement ? Elle était bonne celle-là ! Non, ils ne vivaient pas correctement, mais ils avaient tout aussi bien fait de s’en accommoder. Et si le Janimju ne le supportait pas, ce n’était pas leur problème. Les règles étaient les règles.
Alors, comme pour prouver la chose, Malia rentra le soir-même avec une nouvelle promotion, qui la faisait entrer dans la branche qu’elle visait tant. Être agent secret était un rêve, un privilège, la chance de briller aux yeux de son père. Mais réussir dans la division qu’il n’avait pas connue donnait du baume au cœur à Malia. Bien que son expression retranscrive une toute autre humeur…

 

tgo6qgwu4xyd.jpg

 

Malheureusement, ça n’avait pas calmé le jeu pour autant. Et ce fut cette fois Nelle qui subit le monstre, pas vraiment consciente que c’était leur bourreau qui se jouait d’eux, une nouvelle fois.

 

jt3ssbaun7u2.jpg

 

Mais les Templeton avaient toujours contré le Janimju jusqu’à présent, et une mauvaise passe venait avec une bonne nouvelle. Dans un élan d’espoir et une immense joie, Dune tomba enceinte de son quatrième enfant. Et monstre ou pas monstre, le sourire était présent.

 

m6md1sam3huu.jpg

 

Un cercle vicieux. Une fatalité. A cette lueur de bonheur suivit le passage à l’âge gris de Timaël. Le Janimju restait maître du jeu.

 

grbwfquu8l6d.jpg