Chapitre 43

Des fois, il se passait des trucs bien à la maison. Comme par exemple le couple de ma sœur qui allait toujours au beau fixe, et ils étaient vraiment trop mignons.     Ou Cassis qui avait décidé de se mettre à la peinture. Quelle famille d’artistes.     Le problème chez nous, c’est que les temps de joie ne duraient pas. La preuve la nuit suivante…     Non mais ils avaient sérieusement pas Lire la suite…

Chapitre 42

Chez les fantômes, ça déconnait sec en ce moment. Mamie Pomme se mettait à gagatiser devant un berceau vide, pour commencer. Vous croyez qu’il faut que j’lui dise que Myrtille est dans l’autre, ou bien ?     La minute d’après, ils se mettaient tous d’accord pour vider les poubelles en même temps. Bipolaires, les revenants ?     Je les ai laissé péter des câbles tous seuls, parce que j’avais la flemme de me Lire la suite…

Chapitre 41

Après s’être renseignés comme il faut et avoir calculé notre budget, on a enfin fait construire une piscine et avons aménagé le jardin comme nous le pouvions, dans la limite de la caisse évidemment.     En tous cas ça faisait super plaisir aux enfants…     Qui prenaient un malin plaisir à éclabousser Tristan. En tous cas avec la canicule, ça faisait du bien.     D’ailleurs si vous voulez un petit aperçu de Lire la suite…

Chapitre 40

Framboise était trop mignonne. Elle était curieuse de tout et zappait souvent pour essayer d’en apprendre sur n’importe quel sujet, même si elle comprenait rien. Ma fille m’apportait une nouvelle fraicheur dans la maison. Et je dis pas ça juste parce qu’il fait chaud.     Quand elle faisait pas ça, c’était ses devoirs, et une fois le tout terminé, elle s’accordait un peu de temps dehors, parce que c’était quand même important. Bon, sauf Lire la suite…

Chapitre 39

Après la naissance de Cassis, on est restés un peu tranquilles à la maison avant que je ne veuille rouvrir la boutique. Comme je m’en occupais de façon super aléatoire, j’avais décidé d’y aller le week-end, moment pendant lequel Pêche acceptait de venir m’aider. Le souci, c’est que le manque de sommeil la rendait super susceptible…     Mais elle m’était quand même vachement utile. Pas que ça prenait trois plombes d’encaisser les clients, mais Lire la suite…

Chapitre 38

Après les mariages et une bonne nuit de repos, j’ai pu faire plus amples connaissances avec Tristan, malgré les boutons qui m’assaillaient. – Tu veux que je te fasse une bonne crème ? – Merci mais je dois avoir ce qu’il faut dans la pharmacie… quoi que, je dis pas non en fait, si t’es bien le fils de ton père c’est mieux d’avoir un truc naturel. – No problemo !     – Mon Lire la suite…

Chapitre 37

Lorsque nous sommes rentrés, nous avons évité tout le monde pour directement investir la chambre.     Inutile de vous préciser la façon dont nous avons occupé notre temps…     Au réveil, nous avons à peine eu le temps de nous dire bonjour que Pêche gueulait dans la cuisine. Ah ben oui, c’était son anniversaire…     Et ça avait l’air de lui plaire.     Moi, j’étais tellement à côté de la plaque Lire la suite…

Chapitre 36

Okay, ces derniers jours avaient été plus faciles progressivement. Mais je sentais que j’avais besoin d’un break. De prendre une bouffée d’air… entre le décès de maman, la boutique à gérer, les fantômes qui faisaient nawak, Pêche qui me poussait à trouver un homme alors que sa quarantaine était proche et qu’elle n’avait elle-même personne… j’ai appelé un taxi, et je me suis barrée.     J’ai loué une jolie maisonnette en plein cœur de Lire la suite…

Chapitre 35

– Wolah… t’es qui toi ? – Un ami de Nectarine, madame !   – Et… tu m’as entendue chanter la chanson des tartes en sortant de ma tombe ? – Ah non, j’ai rien entendu j’vous jure… !   – C’est qui ce blondinet qui a rendu mamie toute jaune ? – Blondinet ? Ah, Ambroise ! Qu’est-ce qu’il a fait ? – Rien de spécial, mais il traînait près des tombes quand mamie Lire la suite…

Chapitre 34

– Franchement Faufau, t’aurais pu attendre qu’on soit rentrées au moins, que maman parte pas comme une sauvage au milieu du magasin et des clients… – Ahem… je pense qu’elle a apprécié de faire le spectacle, moi…   – C’est pas vraiment le moment de faire des vannes. – Ta mère en a bien fait. – Oui mais c’est maman, il fallait. – Ben écoute.. moi j’y peux rien, j’ai des horaires et des délais Lire la suite…

Chapitre 33

En attendant le week-end, je suis surtout restée à la maison pour bichonner Cupinette. Ben ouais, c’t’une machine à Cupcakes à la base, du coup…   Bon, il allait quand même falloir que je bosse un peu mes muscles, moi…   Et puis comme j’ai vu une super pub dans laquelle la grande Kéty Komcépié présentait son tout dernier produit nettoyant, j’suis directement allée l’acheter pour l’utiliser sur Cupinette.   Même que maintenant, j’arrivais carrément Lire la suite…

Chapitre 32

Comme j’avais la trouille que maman rende le noyau pendant que j’étais à la boutique, je l’ai embarquée avec moi. Elle avait pris sa retraite mais supportait le budget de la maison avec ses peintures. Du coup, elle disait pas non à un peu d’activité en plein air, surtout que ça lui permettait de voir un peu la famille passer dans le coin. Et comme elle connaissait la cuisine de la maison, elle était toute Lire la suite…

Chapitre 31

Depuis que maman m’avait nommée « héritière », tout partait en sucette. Déjà que papa venait de mourir, v’la qu’elle changeait de look… ouais, comme par magie.   Mais le lendemain matin, on a découvert qu’une bonne partie des invités était toujours là, et avait vidé le frigo.   Pêche partait au labo sur son trente-et-un, normal quoi…   Le seul truc sympa était de voir avec la fraicheur du matin à quel point ma Lire la suite…

Chapitre 30

Nectarine continuait tellement de faire des pâtisseries H24 qu’elle arrivait maintenant à pondre des tourtes. Pas des tartes certes, mais on n’était pas loin. Au moins, elle nettoyait après ses conneries, maintenant.   A force, ça lui est monté à la tête, elle s’est mis à vider toutes les poubelles de la maison. Bon, y’en n’avait pas beaucoup mais elle nous avait jamais fait ça.   Du côté de Pêche, ça bossait dur pour le Lire la suite…

Chapitre 29

Nectarine était tellement à fond sur la cuisine qu’elle prenait ses assiettes en photos même si c’était moi qui avais préparé le repas.   Ceci étant, ça faisait plaisir de la voir aussi passionnée.   Elle passait son temps à tenter de faire de nouvelles pâtisseries.   Enfin, fallait déjà qu’elle s’entraîne pour arriver à maîtriser la chose, sinon c’était ménage trente-six fois par jour dans la cuisine garanti !   Mais au moins, elle Lire la suite…

Chapitre 28

Un soir, Lucas est rentré encore plus dépité que d’habitude. Apparemment, il s’était fait virer, comme ça, sans explication.   Du coup on attendait encore plus qu’il clamse. On l’envoyait faire du sport en lui disant que c’était important qu’il se maintienne en forme et tout ça…   Et ça a fini par payer ! Bon, trois jours plus tard avant même qu’il remonte sur tapis, mais quand même.   Le point positif cette fois Lire la suite…

Chapitre 27

– Alors comme ça vous allez vous marier ? – Oui m’man !   – Et tu vas inviter ta sœur, j’espère ? – Eeeeeh je sais pas !   – Mais enfin, ça devient stupide ! – Ouaiiis mais j’ai pas envie de voir sa sale tronche, pis j’suis sûre qu’elle prendrait un malin plaisir de me laisser l’inviter pour me répondre qu’elle vient pas. Alors non.   Voilà. J’avais pas envie que ma Lire la suite…

Chapitre 26

Souvent, Pêche et Cerise se retrouvaient toutes les deux à table, et tapaient causette. Du coup, j’étais jamais loin pour veiller au grain… sait-on jamais c’que la rouquine pouvait lui raconter.   Maman était devenue ranger de l’espace ! Mais elle avait carrément besoin de vacances.   Entre Sam et moi, tout allait bien ! C’était de mieux en mieux d’ailleurs, tellement qu’il en déplaçait son bras. Bref, la passion ne s’arrêtait pas et c’était Lire la suite…

Chapitre 25

Avoir une fille une p’tite opale deux yeux qui brillent une peau si pâle c’était quand même sympa. Même si elle braillait sans arrêt, que ça schlinguait à fond et tout ça, c’était quand même le fruit de mon fruit et c’était trop cool. Bon j’vous cache pas que souvent, j’étais tellement fatiguée que j’oubliais ce que j’étais venue faire en me pointant devant son berceau.   Mais quand je la prenais dans mes bras, Lire la suite…

Chapitre 24

Un matin, j’ai été réveillée par de violents maux d’estomac… ou alors c’était un mal de dos, ou la gerbe, je sais pas vraiment. Mais bref, j’étais pas bien. Je me suis levée et là j’ai compris.   Comme j’avais secoué tout le lit, Sam s’est levé aussi sans capter ce qu’il se passait. Ni même qu’il était face au mur. Mais comme j’avais quelque chose à lui annoncer, je l’ai secoué en deux-deux.   Lire la suite…

Chapitre 23

Lorsque j’ai eu terminé de m’occuper du jardin (je savais pas vraiment si c’était fun ou pas, ce machin là…) j’ai vu Samuel traîner devant la maison avec une petite mine.   Je l’ai invité à venir à la maison pour se changer les idées et m’expliquer un peu ce qui lui arrivait. Alors, certes, cher jury, nous nous étions rencontrés très peu auparavant. Mais moi, je l’aimais bien (pour le peu qu’on s’connaissait) et Lire la suite…

Chapitre 22

– Pourquoi tu souris bêtement comme ça, toi ?   – Non mais tu pourrais pas être agréable un peu ? – Hé, oh, j’y peux rien moi si tu te mets à faire la niaise, là.   – Genre, je sais pas ce qui t’arrive mais on dirait que tu vas baver et tout. – ouaiiiis tu délires complet, là.   – Bon alors j’vais te dire c’qui s’passe madame je tire des conclusions Lire la suite…

Chapitre 21

Comme j’étais plus trop certaine de pouvoir rester dans l’aventure (ouais c’était genre mon koh-lanta à moi, tout ça), j’me suis dit que le mieux était d’immortaliser ce moment avant qu’il ne soit trop tard.   – Les jeunes, l’heure est grave. – Oh bordel, v’la papy citron.   – Ah ouais ? Ben puisque c’est comme ça, j’vais péter la tronche à la poubelle ! – Mais fais donc, ce sera juste la trois-centre Lire la suite…

Chapitre 20

La frangine, elle était choupinette quand même. Des fois on s’amusait toutes les deux, à reproduire la super scène de Dirty Dancing…   Quand elle se mettait à brailler comme quoi son Noogat avait dit qu’il trouvait ça ridicule et tout, et qu’il fallait donc pas le faire. Vous savez ces parents qui se sentent mal parce que quand ils déposent leurs gosses à l’école ils leurs disent de pas rester à côté d’eux ? Lire la suite…

Chapitre 16

Elle courut immédiatement vers une des portes arrière du palais. Elle ne pouvait pas encore se permettre d’entrer et sortir à la vue du peuple sans explication à donner ; sa mère devait gérer la chose en son temps, et par ses propres moyens. Alors elle savait bien qu’elle devait se faire petite, quand bien même elle avait été invitée à vivre en ces lieux. Anda n’avait qu’une idée en tête. Elle ne s’était pas Lire la suite…

Chapitre 19 – Potiron

J’ai consenti à ne pas manger la dernière tarte que j’avais fait, pour la filer à Clem’ et son invasion spatiale, parce que c’était quand même assez important.   Mais en toute honnêteté, ça m’a fait mal de la voir partir avec. Adieu, gentille et jolie tarte.   – Hé ben alors tonton, tu fais la tronche ? – mmmh. – ah, c’est mamie, elle t’a refait le portrait c’est ça ? – de quoi Lire la suite…

Chapitre 18

Avec la famille qui s’agrandissait, on a d’abord voulu faire de la place dans la maison mais elle ne permettait pas qu’on fasse les travaux qu’on voulait. Alors on a décidé de tout raser, revendre les meubles et tout recommencer correctement, avec une maison qui nous conviendrait vraiment et dont on superviserait les travaux, au lieu de passer par le défilé des agents immobiliers. Et comme avec tout ça, j’en avais oublié mon anniversaire, on Lire la suite…

Chapitre 17

L’anniversaire de Pastèque finit par arriver ! Son oncle Potiron lui avait fait un gâteau tout rose pour l’occasion.   Comme elle a décrété qu’elle voulait faire de la peinture parce que c’était super cool, super classe et que ça rapportait des pépettes, elle a accordé ses cheveux à son idée. Ça m’a fait bizarre au début, puis j’me suis rendue compte qu’elle était juste trop belle, ma fille.   Moi en revanche, je me Lire la suite…

Chapitre 16

Avec la naissance des pépins, Hugo à gérer, et le boulot, on en avait carrément oublié l’anniversaire d’Abricot qui l’avait pas non plus vu venir ! Deux-trois rides en plus et c’était torché, mouahahaha.   Et puis j’ai croisé Marina… en pyjama. Est-ce que ça voulait bien dire c’que j’croyais que ça voulait dire ? J’me doutais un peu qu’elle s’était pas foutue dans c’te tenue pour le kiff.   WAIT. Le seul lit double Lire la suite…

Facebook305
Facebook
YouTube2k
Instagram240
Twitch
Tumblr